[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Pour le compost du jardin bio, le problème des mauvaises herbes et des déchets malades

Pour éviter de répandre des mauvaises herbes envahissantes, il faut les décomposer avant leur germination. Enfermez les racines d’adventices vivaces dans un sac en plastique noir avec un peu de déchets de tonte, et laissez-les se décomposer un an. Ajoutez-les au tas de compost une fois qu’elles sont dégradées.
L’activité biologique du compost est si intense qu’elle stoppe, grâce à la chaleur produite, de nombreuses maladies végétales. Malgré tout, évitez d’ajouter des plantes atteintes de maladies tenaces. Le Feuillage contaminé par le mildiou de la pomme de terre peut être jeté sur le tas de compost en toute sécurité, sauf dans les régions où l’on trouve des spores sexuelles hivernantes coriaces.

Machine à broyer pour le compostage

Machine à broyer pour le compostage

Les tailles des haies et des plantes ligneuses
Vous pouvez ajouter au tas de compost les jeunes pommes tendres d’une haie régulièrement taillée. Compostez séparément, de préférence après les avoir broyés, les déchets plus coriaces issus de la taille des haies persistantes. Vous pouvez les empiler ainsi coupés sur le tas ou les mettre dans un silo à compost, puis les arroser. Mélangez avec des déchets verts ou arrosez avec un engrais liquide riche en azote, comme le purin d’ortie ou de consoude afin d’accélérer le processus. Au bout de six mois au minimum, utilisez le compost comme paillis pour des arbres et des arbustes adultes.

Recyclez les branches mortes
Pour réduire facilement les rameaux qui ne sont pas encore ligneux, contentez-vous d’utiliser une bêche bien affûtée. En revanche, pour les grosses branches ligneuses mortes, il faut utiliser un broyeur qui vous facilitera la tâche et permettra une décomposition plus rapide. Louez un modèle puissant ou achetez-le, selon l’usage que vous en ferez ; en cas d’achat, essayez-en plusieurs car certains s’avèrent moins bruyants et plus faciles d’emploi que d’autres.

Couper et broyer
Couper les matières coriaces favorise leur décomposition. Une bêche tranchante permet de broyer la plupart des matières, notamment les tiges de chou. Un broyeur mécanique réduit en morceaux les déchets de taille de haie ligneuse que l’on peut utiliser pour faire du compost ou comme paillis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*