[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Les mauvaises herbes colonisent rapidement un sol nu, qu’il s’agisse du terrain entourant une nouvelle maison ou d’un jardin abandonné.

Il poussera, tout d’abord, un mélange de plantes annuelles et de vivaces. Si le terrain continue d’être négligé, les adventices vivaces domineront ensuite rapidement. Même si la tâche s’avère décourageante, il est possible d’éviter l’emploi de désherbants chimiques grâce aux méthodes développées ci-dessous, seules ou combinées.

Le rabattage
Le rabattage est une des solutions à court terme au problème des mauvaises herbes, car il les empêche de se ressemer et de se disséminer. Une coupe réitérée sur plusieurs années finit par éradiquer les adventices les lus envahissantes. La période la mieux indiquée pour couper, affaiblir les racines des vivaces et éviter qu’elles e se ressèment est celle où les boutons floraux commencent à apparaître. Rapide et efficace, le fauchage le moyen le plus naturel, mais il exige une certaine tique. Sinon, utilisez un simple sécateur.

Le bêchage
Retourner le sol à la fourche pour éliminer les adventices et les racines est une opération rapide mais fatigante, qui permet de débarrasser le sol de nombreuses vivaces. Vous vous faciliterez la tâche en cassant sol à la bêche ou à la binette, ou en le couvrant un paillis pendant quelques semaines avant de commercer l’opération. Cette méthode est bonne pour les adventices à racine pivotante, comme le pissenlit ou le rumex, et peut être efficace contre le chiendent et
herbe aux goutteux moyennant quelques efforts.
N’arrachez pas la couche superficielle du sol en même temps que les adventices car vous supprimeriez ainsi la partie la plus fertile.

La culture mécanique
Un motoculteur est certes utile pour nettoyer une grande surface, mais il a ses inconvénients. Il est dificile à manier dans un terrain envahi de mauvaises herbes vivaces et d’herbes. En outre, il broie les racines d’adventices vivaces ; sachant que la moindre portion de racine ou de rhizome peut repartir, le problème est décuplé. Mieux vaut donc passer le motoculteur à la fin du printemps et au début de l’été, quand le sol est sec et les mauvaises herbes en pleine croissance. Laissez reposer le sol jusqu’à ce qu’il verdisse avec la repousse des adventices, puis retournez-le encore. Renouvelez l’opération si nécessaire. Si vous ne pouvez passer le motoculteur qu’une seule fois, la solution est de biner la repousse. Il est bien plus long et difficile d’extirper des centaines d’éclats de racines que d’arracher des plantes entières. Les petits motoculteurs peuvent être utilisés pour contrôler la repousse des mauvaises herbes entre des rangs de cultures.

Nettoyez le sol sans le retourner
Un film opaque empêche les mauvaises herbes de pousser et, avec le temps, finit par les éradiquer. Si vous voulez transformer un morceau de pelouse en carré de légumes ou de fleurs, couvrez-le d’un film plastique au printemps ; il sera propre avant l’automne. Des annuelles vigoureuses, comme la courge et le tournesol, mais aussi les adventices vivaces poussent dans les ouvertures du film. Ce paillage est plus efficace durant la saison de croissance des mauvaises herbes.

Le gazonnement
En cas de problème grave de mauvaises herbes —herbe aux goutteux ou prêle —, engazonnez le terrain en semant ou en posant des plaques de gazon. Une tonte régulière (pendant deux ou trois ans) résoudra le problème. C’est une mesure extrême mais qui vaut sur le long terme.

RECONNAISSEZ VOS RACINES
1.Certaines mauvaises herbes, notamment les annuelles comme le séneçon, la cardamine et la petite stellaire, ont des racines fasciculées et superficielles, faciles à arracher.
2. Pour les mauvaises herbes aux racines traçantes, étalées, comme le chardon des champs, le liseron et le chiendent, il faut bien ameublir la terre autour des racines, pour pouvoir en extirper tous les morceaux.
3. Arrachez entièrement les longues racines pivotantes du pissenlit ou du rumex, pour prévenir leur repousse.

L’arrachage à la fourche
Pour les mauvaises herbes comme le chardon des champs, ameublissez la terre tout autour de la zone radiculaire afin d’arracher la totalité de la racine.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*